(fr) RES 05

Le Complexe Français d’Administration Agricole des Idées – impensé sectoriel de la technostructure et désorientation programmatique des recherches sur l’environnement

Dans cette séance, on s’attache à montrer que les recherches du domaine de l’environnement sont profondément désorientées par des effets de perte de sens qui résultent de la domination à la fois écrasante et déniée, impensée, du secteur agricole sur les questions de biodiversité et de conservation de la nature en France. Un problème environnemental clairement posé et instruit fonctionne sur la rencontre entre une série de préoccupations environnementales et une autre série de préoccupations sectorielles – agricoles dans les exemples développés ici. Si la dissymétrie de pouvoir, inscrite dans les institutions et les organisations entre secteur productif et domaine environnemental est trop forte, alors, la rencontre entre les deux termes est à la fois déniée et brouillée. On débouche sur des dysfonctionnements dont la séance propose un inventaire et analyse le fonctionnement, illsutré par des exemples. On montre, finalement, que le déni qui accompagne la structuration très sectorielle de l’appareil d’Etat français a des conséquences négatives profondes pour les recherches environnementales, les formations supérieures en matière d’environnement et notamment celle des ingénieurs fonctionnaires.

Durée de la conférence : 2h20

Date : 16 mars 2006, dans le cadre du séminaire du groupe de recherche RGTE, ouvert pour l’occasion à d’autres invités.

Lieu : ENGREF Paris.

Vous pouvez télécharger ici :
– la synthèse


– le support visuel
– le fichier audio
– les notes et références

 

Comments are closed.